Patte à Patte

Stage complice mars 2019

On a mis la barre très haut pour ce 1er stage complice de l'année ! 

Tout était parfait, un temps idéal, une ambiance très zen, et des chiens qui nous ont proposé de très belles choses ! 

Petit résumé ? 

Comme son nom l'indique, ce stage a pour but d'améliorer la complicité dans le binôme. 

Chacun vient avec ses problématiques, ses questions, ses blocages, ou juste ses envies, et on va essayer de comprendre comment le binôme fonctionne. 

Il est donc difficile de répondre à la question " quel est le programme ? ", tant il est déterminé par l'évolution de chacun. 

Présentation : 

Joliette est une petite chienne que je connais bien. 

Réactive sur à peu près tout, en vigilance constante, elle a déjà énormément progressé. 

Le pistage l'aide énormément à se canaliser, à modérer ses ardeurs  de réaction aux mouvements, à prendre confiance en elle. 

Pour autant, la gestion des émotions en groupe reste très compliquée, tout comme l'excitation et les aboiements intempestifs.

Asgard, malinois, mâle. 

Je ne le connais pas. Sa propriétaire le décrit comme un chien adorable, mais très frontal dans sa relation aux autres, hyper susceptible en laisse, et surtout complètement indifférent à elle dès lors qu'il est avec des congénères. 

J'avais rencontré Lalli lors du stage condensé de décembre. (stage condensé décembre 2018). 

Elle a fait d'immenses progrès ! Elle qui avait peur absolument de tout, fait désormais des balades en groupe, ne cède plus à la panique au moindre bruit, est nettement plus proche de sa bipède. Mais elles ont besoin encore d'apprendre à avoir confiance, quelques soient les situations !

 

Octave est un tout jeune léonberg de 13 mois. Il vit au sein d'une meute qui a été bien chamboulée ces derniers temps, et Christine craint qu'il  ne s'octroie un rôle trop lourd pour son âge.

Je n'avais pas vu Metis depuis longtemps. 

Cette jeune border s'est un peu assagie, elle est moins réactive au mouvement, a fait beaucoup de progrès chez elle, notamment en montée en excitation  en cas d'invités, mais reste très émotive. La présence de congénères la stresse, et elle cherche à s'aggriper au 1er humain qui passe !

Prise de contact

On commence par une balade, afin que tout le groupe fasse connaissance. les 1ers mètres se font en laisse et à distance, pour me permettre d'observer chaque binôme, puis tous les chiens sont détachés. 

Les humains sont bien plus stressés que les chiens, qui eux, communiquent parfaitement ! Quand Octave arrive comme un bourrin sur Lalli, elle ne hurle plus, mais lui signifie clairement que ce ne sont pas de bonnes manières ! Ca le coupe dans son élan, l'ourson ! 

Le tout sous l'oeil interessé de Metis.

La présentation entre les mâles est courtoise, un peu tendue et interrogative, mais Asgard se garde bien de faire une démonstration de force devant la taille d'Octave !

Joliette accepte le contact, du moment qu'il n'est pas trop brutal, et Asgard en tient compte. 

Et voilà, il a fallu moins de 3 minutes pour que chacun prenne ses marques, et la balade se fait tranquillement, les humains se détendent et commencent à apprécier.

 

La matinée se déroule avec une succession d'exercices qui permettent de prendre conscience de la manière dont on aborde son chien, de s'interroger sur la finalité de nos choix, de tenter une approche différente. 

Pas de photo, je filmais tout pour pouvoir travailler dessus ! 

A chaque pause, les chiens sont libres de faire ce qu'ils veulent. 

Metis vient me chercher !

 

Après un repas gargantuesque, l'après midi est consacrée à parler communication du chien, politesse, zone de confort, et compréhension mutuelle entre l'homme et le chien. 

On profite de chaque  balade pour observer  et constater tout ce dont on a parlé, et adapter son mouvement et son occupation de l'espace pour communiquer. 

Les progrès sont fulgurants, et Asgard est de suite nettement moins indifférent à la présence ( ou à l'absence) de Lorelei !

Après un rapide debrief autour d'un café, on attaque le dimanche par une balade de détente. Les chiens se reconnaissent évidement, et se permettent plus de choses .

Octave et Asgard se lancent dans une vraie partie de jeu, sans enjeu, comme de gros chiots .

Lalli est très tentée d'entrer dans la course, mais n'ose pas.

Elle multiplie les appels au jeu, mais dès qu'un chien lui répond, elle reprend peur et le chasse. 

Asgard ne comprend absolument rien à cette attitude, et s'agace un peu.

Afin de compenser sa frustration, il attrape un bâton qu'il va machouiller. Et là, Lalli vient prendre l'autre bout, et sans la moindre agressivité, Asgard partage et trouve enfin le moyen de jouer avec la petite chienne!

On reprend les exercices, en essayant d'être à l'écoute de son chien plutôt que dans l'exigence humaine.

 

Pour augmenter le ressenti, et améliorer la perception, je prive les humains de leur principal sens...

Les chiens s'adaptent les uns aux autres tout naturellement, sans tension. 

l'attitude de Joliette est exemplaire. Il n'y a pas si longtemps, elle n'aurait pas toléré le jeu entre Octave et Lalli, et s'en serait mêlée à grand renfort de vocalises et de coups de tête. Là, elle vient voir et repart, sans monter en excitation. Ca n'a l'air de rien, mais c'est juste énorme  pour elle !

Pour Metis aussi, les progrès sont remarquables ! 

Lors des balades ou cours collectifs, elle reste scotchée aux humains, complètement en stress. 

Au fur  et à mesure du week-end, elle va se détendre, s'éloigner des humains, accepter de plus en plus facilement la promiscuité avec ses congénères, et même être capable de leur montrer le chemin pour retrouver leur bipède. Cette petite chienne a simplement besoin de temps pour analyser une situation, et décider qu'elle ne risque rien...

Après quelques exercices sur la prise de décision et l'autonomie du chien, il est l'heure de manger ! 

 

Intégration d'un nouveau chien au groupe

Après la pause, je décide d'intégrer Muffin, ma border, au groupe constitué depuis la veille. Je la laisse directement rejoindre les chiens en liberté, et elle va devoir gérer les 5 approches en même temps. Ce n'est pas très cool de ma part, normalement, il est plus judicieux de présenter les chiens un après l'autre, tranquillement, mais je n'ai que peu de temps, et besoin de montrer ( au -delà des peurs humaines), à quel point le chien communique et s'adapte en fonction du congénère qu'il a en face de lui !

Merci ma Muff !!!!

Asgard est bien décidé à l'impressionner, et fait une grosse démonstration de force. c'est mal connaître la petite chienne...

La suite en images ! 

A chaque fois qu'il essayera  une approche brutale, il sera remis en place, jusqu'à ce qu'il change de comportement. Dès lors, tout va bien !

Secourisme

On finit la journée par quelques notions de secourisme ! 

Bilan du stage !

La balade en laisse n'est absolument plus une épreuve de force pour les 2 mâles. 

Asgard a prouvé qu'il sait s'adapter, et surtout, est à présent capable d'oublier ses copains  pour retourner voir sa bipède. 

Octave, quant à lui, nous a révélé une très jolie personnalité, empreinte de beaucoup de sagesse, mais avec encore de vraies envies de chiot, qu'il suffit de laisser s'exprimer.

Lalli, Metis et Joliette  ont fait d'immenses progrès dans la gestion de leurs émotions. 

Elles arrivent de plus en plus à communiquer avec leurs congénères, sans peur, sans excitation, et acceptent l'ingérence dans leur espace !

Encore une fois, merci aux chiens d'être ce qu'ils sont, et d'avoir tant de patience avec nous, et merci aux humains pour la confiance qu'ils m'accordent ! 

Les prochains  stages complices auront lieu les 27/28 avril et 29/30 juin 2019. N'hésitez pas à me contacter pour tout renseignement !

Date de dernière mise à jour : 04/04/2019