Mon chien aboie sans arrêt

Les Martin ont emménagé il y a peu dans un nouveau lotissement.

Leur petit Loulou les a bien entendu accompagnés et le voilà fou de joie dans son petit jardin qui longe une route. Tout est pour lui source d'intérêt, et quand Loulou s'intéresse à quelque chose, il aboie ! Ses maîtres sont monopolisés par leurs cartons et Loulou cherche attirer leur attention. Il tourne autour d'eux, apporte son jouet et devant leur indifférence, aboie sans cesse jusqu'à ce que l'un des deux, épuisé de l'entendre, finisse par jouer avec lui.

Mon chien aboie 7

Bientôt ils partent travailler, le laissant seul dans sa nouvelle maison. Perdu et sans repère, Loulou va appeler au secours, encore et encore. Et comme finalement son aboiement le rassure et l'occupe, il continue ses vocalises sans relâche... Lorsque ses maîtres rentrent enfin il saute et chante sa joie. Et quand un voisin se présente au portail, il aboie si fort que son maître hurle pour essayer de le faire taire, tout ça pour entendre le voisin faire une esclandre à cause … Du bruit qu'il a fait toute la journée …



Un chien aboie, c'est parfaitement normal, cela fait partie de ses outils de communication. Mais quand un chien aboie trop, il devient fatigant, énervant et souvent source de problèmes de voisinage. Le soucis est de déterminer ce « trop » et surtout de comprendre la raison des aboiements !

En effet, vouloir couper le son au moyen de techniques souvent brutales et aberrantes, sans en connaître la cause, ne fera que déplacer le problème sans rien résoudre. Si on fait taire un chien qui vocalise par ennui, il y a fort à parier qu'il se mettra à tout détruire à la place !

Les raisons de se manifester pour un chien sont multiples, et souvent encouragées, plus ou moins volontairement, par son maître. Voici les plus courantes :

Mon chien aboie 1

la défense du territoire.

C'est à priori le motif d'aboiement le plus évident, et celui que l'on attend naturellement de son chien. Son instinct de garde lui fait signaler l'arrivée d'un intrus qui veut entrer. Jusque là pas de soucis. Le problème se pose quand le chien défend son jardin contre les passants, les papillons, les oiseaux, les feuilles qui volent …



L'ennui.

Quand un chien manque de stimulations, il en trouve ! S'il reste sans arrêt seul dans son jardin, il en aura vite fait le tour et cherchera à s'occuper. Et n'importe quel élément déclencheur sera alors l'excuse pour aboyer ! D'autant que faire du bruit réveille souvent les copains du quartier, et les discussions sont sans fin !

Mon chien aboie 2

L'excitation.

Quand il joue, il monte en excitation et peut se mettre à japper, à l'image des gamins qui hurlent autour d'une piscine. Ces cris sont d'autant plus forts qu'ils sont entretenus soit par un autre chien, soit par le maître tout aussi excité par le jeu.



L'attention.

Le chien prend l'habitude d'aboyer pour signaler sa présence, pour obtenir ce qu'il désire ou tout simplement afin qu'on s'occupe de lui. Les humains discutent entre eux ? Il participe ! Ils sont occupés et ne le voit pas ? Il se manifeste ...



La frustration.

Elle découle généralement de sa demande d'attention. Le chien a pris l'habitude d'aboyer pour demander. S'il n'obtient pas ce qu'il veut, il va continuer encore et encore, jusqu'à que son maître, à moitié sourd, cède à sa demande.

 Mon chien aboie 1

Le stress, l'anxiété.

C'est le seul cas où l'on peut réellement parler de trouble du comportement. Le chien se réfugie dans un aboiement chronique ou mécanique, qui lui sert de refuge pour lutter contre un stress trop intense. On le retrouve souvent chez des animaux enfermés ou isolés.



Dans la majorité des cas, l'aboiement excessif découle surtout d'un manque d'éducation, ou d'un comportement renforcé par le maître. Et comme toujours, mieux vaut donner de suite de bonnes habitudes que de devoir rééduquer une fois les mauvais comportements installés !



N'encouragez pas l'aboiement.

Si votre chiot se met à aboyer quand vous jouez avec lui, cessez immédiatement la partie et ne vous occupez plus de lui. Il apprendra très vite à jouer en silence.

Mon chien aboie 6

Quand le chien aboie au portail, apprenez lui à s'asseoir et à attendre tranquillement que vous fassiez entrer la personne. Tant qu'il aboie, il ne peut satisfaire sa curiosité.



Sociabilisez votre chien.

Encore et toujours, favorisez les sorties, les rencontres de votre chien avec le milieu extérieur. Il n'est pas fait pour passer sa vie dans un jardin, aussi grand soit-il. Il a besoin de stimulation, de nouvelles odeurs, de faire un maximum de rencontres afin qu'il soit habitué aux vélos, voitures, motos, chiens et tout ce qui peut se promener de l'autre côté de son grillage. Il aura donc moins d'inquiétude à les voir passer, et l'angoisse ne se rajoutera pas à l'excitation. En plus ses sorties quotidiennes le fatigueront et il aura une bonne raison de faire une grosse sieste pendant votre absence!


education-canine-methode-positive.jpg

Donnez -lui des bases d'éducation.

Il est beaucoup plus simple d'avoir le contrôle de votre chien quand il comprend ce que vous lui demandez ! Pouvoir le rappeler quand il est le long de la haie, lui demander de s'asseoir ou de ne pas bouger sont indispensables pour le maintenir au calme, sans perdre le vôtre ! Sans compter que l’éducation représente un exercice mental très important pour le chien. Penser, réfléchir, se concentrer sont des activités fatigantes autant que stimulantes pour lui, et là encore, il aura une vraie raison d'être calme à la maison. Au delà de l'éducation « de base » amusez vous à lui apprendre des tours, des jeux qui renforceront votre complicité et augmenteront son intérêt !

En mettant en pratique ces trois choses finalement très simples, il ne devrait pas y avoir de soucis tout au long de la vie de votre chien. Toutefois, si les aboiements sont déjà présents, il va falloir désapprendre les mauvaises habitudes, avant de pouvoir lui apprendre le bon savoir vivre ! Bien entendu, il faudra appliquer ces mêmes préceptes, mais en faisant attention à votre propre façon d'être. En effet, si le chien aboie, c'est souvent parce qu'on l'a incité à le faire, à nous donc d'être vigilant !



Ne pas le laisser être l'instigateur des décisions.

Quand le chien veut quelque chose il aboie, obtient ainsi l'attention, et généralement on fait ce qu'il demande (on lui ouvre la porte, on joue avec, on lui donne à manger …) Il apprend donc qu'il faut aboyer pour obtenir et va renforcer ce comportement puisque c'est celui qui fait réagir. Il va donc falloir ignorer le chien chaque fois qu'il aboie, et par contre lui apporter une satisfaction quand il est calme. S'il a pris l'habitude d'aboyer pour rentrer, ignorez-le. A la seconde où il se tait, ouvrez la porte, félicitez-le et laissez-le entrer. Evidemment il lui faudra un peu de temps pour comprendre ce qui se passe, mais il s'adaptera rapidement si vous ne cédez pas !

Mon chien aboie 4

Etre cohérent .

Cette rééducation sera d'autant plus rapide si vous êtes parfaitement cohérent. A la minute où vous décidez de changer les choses, il faudra vous y tenir. Vous ne pouvez pas un jour ouvrir par réflexe parce qu'il aboie et la fois suivante ne rien lâcher. Plus votre action sera claire, plus votre chien aura la possibilité de comprendre rapidement ce que vous attendez de lui ! Si l'apprentissage se fait par à-coups, selon votre humeur ou la forme de la lune, le chien choisira toujours l'attitude qui lui apportera le plus de satisfactions, et les aboiements ne seront pas près de s'arrêter !



Être patient.

Ne pas céder par dépit ou manque de patience. Si on finit par caresser le chien ( ou jouer, ouvrir la porte …) après 5 minutes d'aboiements parce qu'on est à bout de nerfs, on aura juste appris au chien qu'il faut aboyer longtemps pour obtenir ce que l'on veut …



Rester calme.

C'est une des clés fondamentales. Combien de maîtres crient après leur chien pour essayer de le faire taire, particulièrement à l'arrivée de personnes au portail ? Si le 2 pattes aboie c'est qu'il y a une raison ! Donc il faut aboyer aussi ! Et c'est l'engrenage. Le chien comprend l'énervement de son maître, mais se trompe sur la cause, il se met au diapason avec lui.

Vos gestes doivent être calmes et assurés, tout comme le ton de votre voix. Demandez à votre chien de s'asseoir, ne précipitez pas les choses, et attendez le retour au calme pour ouvrir. S'il n'écoute pas, éloignez-le, mettez-le dans une autre pièce, et ne le laissez venir que quand il sera silencieux.

Donnez-lui de l'occupation.

Si le chien aboie quand il est seul, occupez-le ! Laissez-lui des jouets (kong) que l'on peut remplir de friandises ou enduire de pâté, ou un os, ou n'importe quoi qui sera assez intéressant pour lui afin qu'il oublie sa solitude. Et bien sûr, habituez-le très jeune à rester seul dans une pièce, et veillez à ne pas faire durer votre absence trop longtemps !

Il faudra donc du temps, de la patience, de la cohérence et beaucoup, beaucoup de calme pour rééduquer Loulou, mais ses maîtres ont eu la bonne idée de prévenir les voisins qu'ils avaient pris conscience des désagréments occasionnés et qu'ils étaient en train d'y remédier. Du coup leur colère est tombée et quelques temps plus tard, Loulou sera l'invité vedette ( et silencieuse) de la fête des voisins !

mon chien aboie problème de comportement du chien aboiement intempestif mes voisins se plaignent

Commentaires (5)

Camille Antoinet
  • 1. Camille Antoinet | 24/02/2015
D'abord Laurence, merci pour tes articles, tu réponds à de nombreuses questions!
Concernant l'aboiement, Icare et Hyona sont un peu étranges : ils ne se comportent pas du tout de la même manière si je suis seule ou avec mon compagnon : si je suis seule, au moment où je me prépare à partir, ils me racontent des trucs, vocalisent dans tout les tons, mais en mode sourdine, frétillants, prêts au départ, mais gentiment assis ou couchés. J'approuve, j'encourage, je réponds (heureusement que je suis seule d'ailleurs!), ça me fait rire et le volume me convient! Quand je peux, je fais des blagues en me préparant lentement, faisant des trucs entre mes chaussures et mon manteau par exemple. Ils finissent par attendre patiemment, couchés à leur place.
Quand nous sommes deux, ils montent en pression et en excitation, et aboient fort et avec insistance dès que je bouge la moindre veste (même pour de faux, malgré les faux départs à répétition). Surtout Icare à vrai dire. Hyona, elle,vocalise très fort mais n'aboie pas à proprement parler.
Nous ne trouvons pas de clé à ce problème (qui est encore à peu près supportable pusiqu'il ne concerne que quelques minutes par jour, mais pénible et source de mauvais départ à la balade...).
Est-ce que le fait d'être toute seule ou là tous les deux change à ce point leurs repères??
patteapatte
  • 2. patteapatte (site web) | 24/02/2015
Oui Camille, sans aucun doute ! Il faudrait savoir quel est le rituel mis en place par ton homme au moment du départ. Appelle-moi,ça sera plus simple pour les questions/réponses !Et calins à icare !
Sandrine VACHON
  • 3. Sandrine VACHON (site web) | 24/02/2015
Encore un sujet intéressant... A jeudi !
patteapatte
  • 4. patteapatte (site web) | 24/02/2015
Merci ! je n'arrive pas à vous joindre par tel, vous pouvez m'appeler ?
Sandrine VACHON
  • 5. Sandrine VACHON (site web) | 24/02/2015
Encore un sujet intéressant.... A jeudi !

Ajouter un commentaire