Fermez les yeux, respirez, et voyez autrement !

Il est étonnant de voir combien nous n’imaginons les problèmes, et les solutions, qu’à travers notre spectre de compréhension.

La dernière lubie qui circule, c’est de désensibiliser le chien au fait que l’humain porte un masque, à grand coup de conditionnement répondant des plus basiques. On lui montre le masque, on lui donne à manger pour lui dire que le masque c’est sympa, on se le met sur le nez, on refile à bouffer…

Cela n’est venu à l’esprit de personne que le chien s’en moquait éperdument ?

Ce n’est pas l’objet rajouté qui va susciter une émotion chez le chien, c’est l’attitude, ou l’intention qu’on y met.

Faîtes l’expérience chez vous, portez un masque, des lunettes, un chapeau, une cagoule…. Ou le tout en même temps, et ne changez strictement rien à vos habitudes. Votre toutou va peut- être vous observer 3 secondes avec étonnement, mais si dans votre manière d’être rien ne change, il va reprendre sa sieste. Si par contre vous vous plantez devant lui en lui mettant sous le nez votre nouvel accessoire, en lui disant  "regarde, ça fait pas peur, hein ! ", vous allez lui indiquer l’exact contraire !

Quand, en hiver, on s’emmitoufle dans une écharpe, on ne ressent nul besoin d’acclimater le chien. Pourtant on se camoufle de la même façon. Ce qui change, ce n’est pas l’objet, mais bien l’attention qu’on lui porte. Se protéger du froid est banal et naturel, porter un masque pour se parer d’un danger invisible est inhabituel et anxiogène. Et c’est cette angoisse qu’on va reproduire sur le chien.

Puisque ça nous met mal à l’aise de voir des humains porter ce masque, il nous semble évident que ça doit l’être pour le chien aussi.

Tout simplement parce qu’il est terriblement difficile de changer de point de vue.

Les humains se servent majoritairement de leur vue et de leur langage. Il appréhendent le monde par le regard, puis le verbalisent. Le corps, la communication non verbale, a perdu contre l’oralité. On dit ce qu’on pense (ou ce qu’on ne pense pas) et on prend pour acquis que tout le monde comprend. La phrase "vous voyez ce que je veux dire " est, à ce titre, parfaitement significative !

 

Sauf que pour le chien, ça ne correspond à rien ! Ses yeux sont avant tout fait pour détecter le mouvement, mais son sens premier est l’odorat. Il sent son environnement, dans tous les sens du terme. Il analyse en permanence toutes les molécules qu’il respire, perçoit une infinité d’éléments dont nous n’avons même pas idée, mais il ressent également le niveau émotionnel de ce qui l’entoure. Inutile de lui dire que vous allez bien si c’est faux, vous ne le leurrerez pas !

 

Donc, que vous vous rasiez la tête, que vous portiez un nez de clown ou un masque, ça n’a pas la moindre incidence sur votre chien. Par contre, il va instantanément percevoir la joie que vous avez si vous êtes déguisé par plaisir, ou l’inquiétude à sortir avec un masque sur le nez.

 

Et cette différence de perception du monde est à l’origine de la plupart des incompréhension que l’on peut voir en rééducation, j’y reviendrai bientôt !

 

Alors en ces temps étranges, je vous invite à prendre le temps de penser autrement. Fermez les yeux, ressentez l’espace qui vous entoure, et essayez de vous débarrasser un instant de votre  "humanité " pour laisser à votre chien l'occasion d'exprimer son animalité !

 

anxiété du chien masque peur du chien odorat vue du chien

Ajouter un commentaire