Evolution de Litchi, border collie atteint de stéréotypie

Litchi est une petite femelle border collie de 9 mois, qui vient me voir parce qu'elle développe de plus en plus de stéréotypies.

Le border, comme quelques autres races, a été selectionné depuis des générations pour être un chien de travail, capable d'intégrer beaucoup d'ordres, mais aussi d'anticiper et d'avoir une grande capacité de réflexion. C'est donc un chien aux capacités cognitives exceptionnelles, mais qui a impérativement besoin de faire travailler ses méninges ! Or, comme il est en plus joli, sympa, joueur et toujours gai, il est régulièrement choisi comme chien de compagnie ... Et finit en refuge ...

F37822de bdaf 4194 11cd a951becfee1b

En effet, au même titre qu'un enfant surdoué devient ingérable parce qu'il s'ennuie, le border en manque de stimulation va vite se mettre à tourner en boucle, au propre comme au figuré ! Il va développer des stéréotypies, des mouvements continus et répétés, sans fin... Tracer en permanence le même circuit dans le jardin ou la maison ( comme un fauve en cage), sauter sur place, tourner après sa queue, être incapable de dormir réellement ou de se concentrer, jouer pendant des heures à courir après un bâton jusqu'au delà de l'épuisement, ne pas se nourrir tranquillement ni apprécier un câlin ... Bref il devient un chien épuisant, pour lui-même comme pour son entourage, et la relation avec lui n'est que frustation ! 

Img 0110

Litchi, 9 mois, souffre de tous ces maux. Sa maîtresse est désemparée, parfaitement consciente du mal-être de sa chienne et triste de ne pas trouver de solution. La chienne ne se pose pas une seconde quand la famille est là, ni dans la maison, ni dans le jardin. Elle ne manque ni de sortie, ni d'attention, mais est constamment en hyper-vigilance, usant les nerfs de la famille. Elle a déjà été en club canin, où on lui a conseillé d'être beaucoup plus ferme avec la chienne, et de ne rien lui laisser passer ... Au final tout le monde s'énervait dans la famille, et Litchi était de plus en plus stressée et multipliait ses TOC ! 

Img 20151111 140835

J'ai donc décidé de tout reprendre à zéro ! Nous avons cherché à créer une relation entre la maîtresse et la chienne, tout en travaillant sur l'écoute, la concentration et la frustration. Parallèlement, Litchi était stimulée à répondre à des demandes simples, mais toujours dans le calme. 

Nous en sommes aujourd'hui à notre 6ème séance. La chienne est à l'écoute, en demande de câlins, elle reste tranquille à l'intérieur de la maison, et y fait même de grosses siestes ! le jardin reste encore difficile à gérer pour elle. Elle est capable de se promener sans dévelepper de stéréotypie, même quand la balade se fait au rythme de la plus petite fille de la famille. 

J'ai choisi de vous mettre l'évolution de la marche en laisse, réalisée en 4 séances : 

 

1ère marche en laisse : La chienne est surexcitée, focalisée sur son bâton , et déborde constamment, sans rien écouter :

 

Lors du 2ème essai, on prend un jouet nettement plus petit, qui tient dans la main et que la chienne ne peut saisir. Elle reste beaucoup plus au pied de sa maîtresse, mais si elle la dépasse encore régulièrement.

Pendant la 3ème séance, on peut utiliser une friandise. Jusqu'ici, la chienne était tellement dans la sur-excitation constante, qu'elle  ne trouvait aucun plaisir dans une récompense en caresse ou en gâteau. Seul l'envoi du bâton parvenait pour quelques secondes à combler sa frustration. Sa maîtresse s'est vraiment beaucoup investie pendant ces 3 semaines, et les résultats sont déjà là ! La chienne est plus posée, appliquée à chercher sa friandise, en marchant calmement : 

Une semaine plus tard, la chienne marche en laisse, sans TOC, ni recherche de récompense ! Bien sûr ce n'est pas une suite en laisse parfaite, mais ce n'est pas non plus ce qui lui est demandé ! Et vu la rapidité de ses progrès, elle va encore largement s'améliorer !

Je continuerai à vous donner de ses nouvelles régulièrement, mais pour l'heure, on va la laisser faire sa sieste au milieu des siens ! Litchi est là pour nous rappeler que même lorsque les situations semblent inextricables, il existe des solutions, parfois très simples qui peuvent éviter le drame d'un abandon !

 
 

 

 

 

 

 

 
 
 

 

 

éducation canine marche en laisse chien hyperactif mon chien ne tient pas en place border collie

Commentaires (1)

DUFOUR
Bravo pour Litchi, votre travail et la patience de sa propriétaire. J'ai eu 2 Bergers des Pyrénées et souvent on me disait "ha oui ils ont l'air de vrais nounours mais ils sont cinglés et mordeurs" Tout comme pour le border colie, les gens oublient que c'est un chien de travail mais également pourvu d'une grande sensibilité et comme tu le dit ils ont besoin d'être actifs physiquement mais également mentalement, sinon ils développent effectivement un stress qui fini par jouer sur leur comportement et leur bien-être. Une fois qu'on a compris ça et qu'on peut utiliser leurs capacités à travers le jeu, l'échange et un exercice physique suffisant, on a un chien, réactif, à l'écoute et avec lequel on peut développer une très grande complicité.
Mon petit Ossau me laisse un magnifique souvenir, mais aujourd'hui, la nonchalance et la sérénité du Léonberg me conviennent davantage.
Amicalement.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.