Education ou dressage ?

Qui et quoi choisir pour éduquer son chien ?

Lorsque Vanessa a cherché son petit Attila, elle s'est promis de ne pas se laisser déborder et de se faire aider pour éduquer son chien.

Photo rottweiler

Pleine de bonne volonté, la voilà qui se renseigne autour de chez elle. Et elle va vite se perdre ! Entre ceux qui lui expliquent qu'avec un rottweiller il faut le dominer dès les premiers instants et ceux pour qui l'obéissance s'achète par des friandises, le panel est large et varié … Et Vanessa complètement désemparée ! Les discours, termes et méthodes sont nombreux, mais quelles sont les réelles différences ? Et l'on parle d'éducation ou de dressage ?

Pour être clair, revenons à la définition :

DRESSAGE : Apprentissage spécifique pour une utilisation donnée qui vise à rendre l'animal utile.

EDUCATION : Apprentissage des règles de savoir vivre dans la société humaine.

Le dressage

Autrement dit, dresser un chien revient à le conditionner à adopter une réponse attendue dans une situation donnée ! Un chien de recherche de drogue ne va s'asseoir et aboyer que s'il a senti l'odeur apprise; un chien de chasse ne va pas partir n'importe comment derrière le gibier, un chien sauveteur en mer ne va pas sortir de l'eau tous les nageurs qu'il croise … et la liste est longue !

Dressage chien chercheur

On apprend au chien … Un travail !

Malheureusement ce terme est aujourd'hui galvaudé et souvent associé à une notion de brutalité où le chien serait soumis et déconsidéré ! Il suffit de regarder travailler un chien de troupeau, ou un chien de recherche et d'admirer la joie et la complicité qu'il partage avec son maître pour se rendre compte qu'il n'en est rien ! Bien sûr il existe de mauvais dresseurs (et de mauvais éducateurs), mais pour la majorité, les apprentissages sont basés sur la récompense et la confiance réciproque.

Complicite maitre chien

L'éducation

L'éducation est à la base de toute vie en société, elle est indispensable pour tous les chiens, qu'ils soient petits ou grands, destinés à un usage particulier ou à du vautrage canapé ! Elle consiste à apprendre au chien à vivre en harmonie avec l'homme selon ses codes et son mode de vie, ce qui n'a rien d'évident !

Reste à savoir comment on veut l'obtenir …

Il faut donc déterminer ce que l'on souhaite : Avoir un chien soumis à des ordres par la contrainte, ou un compagnon complice de son quotidien ?

Il est facile d'obtenir un "couché ! " ou n'importe quoi en s'imposant de toute sa hauteur ou en utilisant la violence. Le chien obéit, la queue entre les jambes les oreilles aplaties et le regard bas … Quelle satisfaction … Petit conseil, si vous tombez sur ce genre de personne : Fuyez !

Obeissance avec crainte

A l'autre extrême, on trouve une méthode d'éducation qui consiste à systématiquement récompenser le chien d'une friandise. On obtient alors un chien très concentré … sur la main qui tient la croquette ! Et quand il n'y a plus de friandises, il se passe quoi ? Cette méthode est douce, sans danger pour le chien et très utile pour le chiot, mais ne doit pas être permanente parce qu'elle s'adresse à l'estomac du chien et non à son intelligence.

Pour moi, le but de l'éducation est de créer une interaction entre l'homme et le chien !

Compréhension mutuelle

Pour cela il est fondamental de comprendre comment fonctionne le chien et de savoir le lire. Etre éducateur, c'est être bilingue et pouvoir donner du sens au comportement canin par rapport à l'humain, et vice versa ! Si on n'explique pas quelques fondamentaux au maître, il risque fort de faire des contre sens qui handicaperont leur progression !

séance d'éducation Patte à Patte

Exemple tout simple : Quand un chien a peur, son maître le caresse pour le rassurer. Le chien voit dans cette caresse une félicitation pour son attitude et va donc la reproduire, on va donc involontairement renforcer ce que l'on voulait faire disparaître !

Implication du chien

Eduquer demande la participation du chien. Il faut amener le chien à réfléchir, à chercher ce que l'on attend de lui. Ses actions seront suivies d'une réponse, soit agréable, soit neutre, soit inconfortable afin de renforcer la répétition du comportement souhaité. Le chien va alors adapter son comportement afin d'obtenir ce qui lui convient le plus .

Un chiot marche en laisse. Dès qu'il tire son maître s'arrête, il ne peut donc plus avancer (neutre), ou donne une légère secousse sur la laisse (inconfort). Quand il revient vers son maître il est récompensé (agréable), et n'a aucune tension sur son collier (agréable). Le chien va donc finir par comprendre que c'est en marchant à côté de son maître qu'il est le plus à l'aise et adoptera de lui même cette position !

Marche au pied 1

Autrement dit, on apprend au chien à adopter de lui même le comportement attendu, en lui soumettant des choix. Cela suppose évidement d'être très réactif et d'apporter la réponse quasi instantanément à l'action du chien.

C'est ce que l'on appelle le conditionnement opérant mis en avant par Skinner. Si vous souhaitez plus d'explications, n'hésitez pas à me le demander !

Je ne parle jamais de cela en cours, tout simplement parce que le maître a déjà fort à faire à observer son chien et adapter son attitude pour ne pas en plus avoir à se dire «  je suis en train de réaliser une punition positive ou un renforcement négatif » !

Respecter le chien

On n'éduque pas en imposant ni en faisant de son chien un objet corvéable à merci ! Demander 10 fois « assis, debout, couché » pour pouvoir prouver aux autres à quel point on est « maître » de son animal est pour moi une totale aberration ! L'idée est de lui apprendre à réaliser ce qu'on lui demande, en y mettant du sens !

Il faut observer son chien, accepter ce qu'il peut donner et savoir arrêter quand il en a assez.

On sait tous qu'essayer de continuer un apprentissage sur un enfant quand il n'en peut plus et regarde par la fenêtre ne sert à rien, voire est contre productif ! Il en est de même pour le chien. Quand il envoie sans cesse des signaux ( bâillement, étirement, détournement de la tête) c'est qu'il est largement temps de passer à autre chose ou de s'y pendre différemment  !

éducation canine Patte à Patte

Voila de quoi, je l'espère, éclairer un peu Vanessa ! Et quand son Attila sera bien éduqué, rien ne l'empêchera de le dresser à faire de l'agility, de la piste ou du mordant si elle le souhaite, à condition bien sûr que ce soit toujours dans la complicité et en respectant son bien être !

Education ou dressage

éducation canine éduquer son chien dresser son chien choisir un éducateur pour son chien éducation amicale et positive dressage canin apprentissage du chien apprentissage du chiot donner des récompenses à son chien conditionnement opérant skinner conditionnement du chien Pavlov récompenser son chien renforcement positif renforcement négatif

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.