actualité

Séance de médiation en Ehpad

Visite mensuelle au Val de Grâne aujourd'hui avec Hébus.

Beaucoup ont voulu promener le chien aujourd'hui, occasion non seulement de marcher un peu, mais aussi de beaucoup papoter ! 

Et puis surtout, surtout, le superbe sourire d'une dame, qui après avoir hésité un peu devant la taille d'Hébus, s'est laissé aller à le caresser ... et ne s'est plus arrêtée !

Mediation canine patte a patte 8Mediation canine patte a patte 7

Séance de désensibilisation

Desensibilisation 1

Séance de désensibilsation au centre équestre aujourd'hui.

La désensibilisation consiste à confronter le chien à des éléments qui peuvent être perturbants pour lui, et l'amener à comprendre que tout va bien ! 

Absolument tout peut servir pour cela, mais il ne s'agit pas pour autant de faire n'importe quoi ! Si on se met à sauter partout en faisant plein de bruit face à un chien craintif, on ne fera qu'augmenter sa peur ! 

Cette première séance s'est donc faite tout en douceur. Toutefois, j'en ai profité pour faire du "3 en 1" ! Tant qu'à désensibiliser, autant travailler aussi sur le rapport aux autres chiens.. et aux humains ! les 3 chiens réunis aujourd'hui ont tous un soucis de communication avec leurs congénères, et pour 2 d'entre eux, une grande timidité vis à vis des étrangers.

Et le résultat a été magique !

 Tala (croisée loup tchèque de 9 mois) et Spirit ( colley/tervueren de 5 ans) ont fait totalement confiance à leur maîtresse et ont passer tous les obstacles sans même les regarder !


Spirit desensibilisation patte a patte educationTala desensibilisation patte a patte educationSpirit desensibilisation patte a patte education

                                                                                               

Encore mieux, Tala a salué ses copains sans se réfugier dans son système de défense habituel, à savoir une hyperagressivité de facade, et a même parfaitement toléré leur présence lors des exercices !

Desensibilisation patte a patte education 4

Pour Ice, la petite doberman de 4 mois, il a été un peu plus difficile de lui faire comprendre qu'il était temps de se concentrer, le centre équestre étant son aire de jeu quotidienne ! 

Sociabilisation patte a patte education 2

Pour autant, quand elle s'est mise au travail, elle a été très attentive, bravo Fanny !

Ice desensibilisation patte a patte education 2Ice desensibilisation patte a patte education 3Ice desensibilisation patte a patte education

Mais la vraie grande surprise vient de Q10 ! Ce jeune shar pei est un angoissé, un vrai . Je l'ai connu phobique, totalement traumatisé à la vue d'un chien, d'une personne arrivant face à lui, d'une voiture ou d'à peu près n'importe quoi ! il se mettait alors à faire de grands bons désordonnés, à faire tout ce qu'il pouvait pour se débarrasser de son collier et fuir droit devant lui, sans plus aucune conscience de ce qui l'entourait. Sa maîtresse ayant eu un soucis de santé, je ne l'avais pas vu depuis 3 mois.

Il n'était donc pas envisageable de faire une désensibilisation triple, je l'attendais donc pour une séance individuelle, ne voulant travailler que les objets. Et Q10 est arrivé ! Même s'il prennait un peu sur lui, il est allé dire bonjour aux chiens présents, et à toléré la présence plus que rapprochée d'Ebène (dit patate), sans manifester trop de stress ! 

Pour les agrets, aucun soucis !!!

Q10 desensibilisation patte a patte educationQ10 desensibilisation patte a patte education 2Q10 desensibilisation patte a patte education

 Le gros du travail reste sur les êtres humains, mais que de chemin parcouru !!!!

je voudrai remercier tout particulièrement Pauline et le centre équestre du Jabron, pour me laisser libre accès au manège et au matériel, ainsi que toutes les filles du Jabron qui nous ont servis de cobayes avec le sourire ! 

Et surtout un grand grand bravo aux chiens bien sûr mais aussi à leurs maîtres pour leur implication et leur motivation !

et pourtant mon chien sait le faire !

« Mais pourtant mon chien le sait ! »

Combien de fois entend-on cette phrase !

Lire la suite

Interêt de la médiation canine

Mediation     

L'incroyable impact du chien lors des visites en maison de retraite n'est plus à démontrer, il se passe à chaque fois de très belles rencontres avec les résidents. Il se crée, souvent immédiatement, une très forte relation duelle qui redonne pour quelques instants leur dimension d'humanité à des personnes englouties par la maladie. Ce sont ces moments d'intenses émotions dont je parle quelques fois dans ce blog. 

Mais plus généralement, j'ai constaté que la présence d'Hébus permet de faire accepter la proximité avec l'autre. Pour beaucoup, les résidents n'ont pas de contact entre eux, soit qu'ils ne le cherchent pas, soit qu'ils refusent catégoriquement toute intrusion dans leur espace. Pour certains, il est même extrèmement difficile ( voire impossible) de venir dans le salon commun. Où ils restent dans leur chambre, ou ils déambulent toute la journée dans les couloirs...

Le chien focalise tellement l'attention que tout le reste est oublié ! Les "déambulateurs" restent assis avec nous, d'autres acceptent l'inacceptable et s'installent à côté d'autres personnes sans même y prendre garde ! Même mieux, lorsqu'une personne promène Hébus, il n'est pas rare que 2 ou 3 autres lui emboitent le pas ! 

 

Incroyables progrès de Talla

Incroyable Talla !

Certes la maîtresse de Talla est venue me voir pour un problème de fugue, mais ce n'est pas son seul soucis.

Elle est arrivée extrèmement sur la réserve, relativement indifférente à nos sollicitations, et surtout hyper émotive. Le bruit d'un camion, tracteur ou bus la paniquait, un milieu inconnu était  source  de stress, croiser un chien la rendait hystérique et il était impossible de la faire passer devant un homme portant un chapeau. Elle faisait d'énormes bonds en arrière, perdait tout contrôle ...

Au cours des séances, nous avons d'abord chercher à créer ce lien indispensable avec sa maîtresse, puis introduit  des rencontres avec des chiens tranquilles ( merci à Icare et Ialla !) et doucement entamer la désensibilisation. Jeudi, j'ai décidé de tenter une sortie au village. 1ère magnifique surprise, pendant la ballade à travers champs,Talla venait très régulièrement vers sa maîtresse, chercher une caresse ou vérifier sa présence ! Dans le bourg, nous sommes passées dans un quartier à la surpopulation canine, dont des chiens de chasse au hurlement très particulier. Et Talla a pris sur elle, continuant bravement son chemin, sans un écart ! On a donc fait la sortie de l'école, et là elle m'a juste époustouflée ! Marchant tranquillement au pied de sa maîtresse, elle cherchait son regard pour se rassurer, mais sans jamais chercher à s'échapper ou à accélerer. Et Nadia a été parfaite, calme, posée et confiante, envoyant les bons messages à son chien. La relation entre elles est crée, et Talla apprend la confiance ! J'étais tellement concentrée sur elle, à guetter le moindre signe de saturation, que j'ai complètement oublié de sortir l'appareil photo, désolée !

Un énorme bravo à sa maîtresse qui s'implique à 200 % et bien sûr à Talla qui progresse à pas de géant ! 

Talla ou l'acceptation de son territoire

TalaJe vous présente Talla, jeune croisée loup tchèque de 10 mois. Adorable et sensible, cette petite chienne n'a qu'un défaut, elle a décidé que son territoire ne se cantonnait pas à la taille, pourtant non négligeable, de son terrain ! Elle a donc une facheuse tendance à franchir le grillage à la moindre occasion pour aller faire son tour de propriétaire ... Très indépendante, il va falloir travailler sur la relation avec sa maîtresse, crée des liens différents entre elles, afin de recentrer Talla sur les humains plutôt que sur la territorialité ! 

Haddock

HaddockHaddock, léonberg de 22 mois, vient prendre quelques séances d'éducation parce qu'il devient ingérable à chaque fois qu'il croise un autre chien.

Son cas est vraiment un grand classique et mérite que l'on s'attarde un peu dessus afin de comprendre ce qui entraine cette réaction.

Quand le chiot arrive dans sa nouvelle famille, il se retrouve choyé, mais coupé de sa fratrie. Comme on a bien expliqué à ses maitres qu'il est juste primovacciné et qu'il faut éviter tout risque de contact tant qu'il n'a pas eu ses rappels, il ne rencontre aucun chien pendant quelques semaines. Et puis le bout de chou grandit, on s'y attache beaucoup beaucoup et on se met à avoir très peur qu'il se fasse attaquer par les chiens inconnus, où qu'il lui arrive quoi que ce soit d'ailleurs. Du coup on le maintient en permanence en laisse et on change de trottoir pour éviter toute rencontre. Seulement voilà, plus il grandit, plus Filou se déchaine au bout de sa laisse d'aussi loin qu'il voit un de ses congénères. Lui qui est d'habitude si gentil devient un vrai fauve et n'écoute absolument plus rien. Alors bien sûr, on se dit qu'il est "dominant", "méchant" et qu'il va sans aucun doute agresser le pauvre chien arrivant en face. L'inquiétude du maître va alors crescendo et le voila qui s'agrippe à la laisse aussitôt qu'il repère un hypothétique danger. Et les réactions de chacun vont aller en empirant, si bien que parfois, le chien ne sera plus promené !

Essayons de comprendre un peu ce qui se passe dans la tête de Filou. Tout bébé, il a appris ( normalement) la communication et les rapports sociaux avec sa mère et ses frères et soeurs. Sa vie change alors brutalement et il devient le centre de toutes les attentions d'un monde humain, qu'il va apprendre à déchiffrer extrèmement rapidement. Mais plus de rapport avec son espèce ... Alors bien sur, quand il en croise un, il manifeste sa joie, mais ne peux l'approcher. Or le langage canin passe obligatoirement par l'échange des odeurs, et l'adoption de postures spécifiques. A force de ne pouvoir les exprimer, Filou va perdre petit à petit la bonne façon de communiquer et va faire la seule chose que lui permet sa laisse, aboyer et sauter dans tous les sens. Et les chiens en face risquent fort de faire de même. Avec le temps, ces animaux dont il ne comprend plus les intentions vont devenir inquiétants, et Filou, pour se rassurer, va se faire de plus en plus menaçant, genre" je vais faire semblant d'être très gros et très méchant pour qu'on ne m'approche pas ". Cerise sur le gâteau, il perçoit le stress de son maître, ce qui lui indique très clairement 2 choses : premièrement," j'ai raison de trouver ça inquiétant puisque pôpa le pense aussi", et deuxièmement "je dois défendre mon maître puisqu'il a peur". C'est le double effet kiss cool, et  le début de l'engrenage. 

Dans le cas de Haddock, il a été parfaitement sociabilisé dans ses premières semaines de vie, et donc doit juste se souvenir des codes, mais imaginez les dégâts sur un chien qui n'a pas béneficié d'un bon démarrage ?

Désolée d'avoir été un peu longue et peut être pas toujours très claire, mais c'est un point fondamental dans le bon développement du chien. n'hésitez pas à  poser vos questions dans les commentaires !

Ostéopathie chez le chien

Suite à la suggestion d'une amie aujourd'hui, je voulais consacrer quelques lignes aux bienfaits de l'ostéopathie chez le chien. 

 

Lire la suite